Being Beauteous

 Extrait du texte de Jean DEILHES (Université de Toulouse II J. Jaurès) pour le catalogue de l’exposition édité par le Château d'eau.

" Etant donné, premièrement, l’étrange beauté du monde, et, deuxièmement, la besogne généralement assignée à la photographie —longer opiniâtrement les ornières du réel—,  quelle figure est-il possible de tracer à partir de quatre points (de vue) sans aucune mise au carré ? Tel semble être le paradoxe auquel s’attaquent ici le quatuor de jeunes artistes : fixer momentanément l’insaisissable sans faire appel aux cadres normés du genre, de la série, pas plus que du thème fédérateur ni des juxtapositions d’auteurs.

Visant une forme de réconciliation entre le sensible et le visible en dehors du registre des faits et des formes du constat, la proposition véritablement collective prend le contrepied des usages utilitaires d'une photographie focalisée sur l'extériorité des choses. Les démarches tendent ici à retrousser  la boîte à images sur elle-même ; transformée en outil de captation d'un univers intérieur, la machine se fait attentive aux signes mineurs et aux émois, aux affleurements du rêve et du désir à la périphérie de la vision. Alors les instants indécis, les réminiscences du souvenir et les traces mémorielles forment une coulée de temps dont l'étrangeté fascine."


Articles les plus consultés

été