photos nouvelles n°66 (Novembre/décembre 2010)




Pas de molle introspection ou de lente contemplation. Pour bien voir, écrire juste, il faut sentir le couperet. Se dire que l'on n'a pas le choix et qu'il est impossible d'être moyen.

Entre deux eaux, deux mondes, deux vies : pas question. Les petites politesses doivent être bannies. Comme j'ai été un enfant trop sage ! Indécis, incapable d'engagement, soumis à la valse triste des influences.

Vivre avec les autres, ce n'est pas toujours simple. Parfois, leurs images me dépriment. Quand les miennes semblent les toucher, je n'y crois pas toujours.

D'où vient cependant l'envie toujours plus forte de communiquer, de vouloir à tout prix partager ?

Articles les plus consultés

été