Article de J.M. Bodson dans la Libre Belgique

 "Les photographies d’Amaury da Cunha nous montrent des choses vues, mais elles nous disent d’autres choses si on les considère dans leur ensemble. Et c’est bien d’ensemble dont il s’agit dans l’exposition "Après tout" qu’il présente actuellement à la galerie Ikono et dans le livre éponyme publié à la fin de l’année passée aux éditions du Caillou Bleu. A la galerie, le visiteur se trouve d’emblée plongé - si l’on ose dire - dans une piscine où semble se noyer une personne. En tout cas, il s’agit là d’un nageur entre deux eaux, un peu comme l’auteur des images lui-même voguant en apparence entre image documentaire et récit autobiographique. Tout aussitôt confronté à un chien tous crocs dehors et ensuite à une scène de comptoir d’aéroport (ou quelque chose de similaire), ce même visiteur comprend qu’il s’engage en fait dans un récit. Pas dans un reportage dûment fléché, mais dans une histoire en pointillés que lui-même est invité à compléter."

La suite, ici

Articles les plus consultés

été